[Test PS4] Ghostrunner

par | Mai 3, 2022 | Jeux vidéos | 0 commentaires

Développé par : One more level

Edité par : All in! games

Sortie : 27 Octobre 2020

Durée : 7h environ

Au croisement d’Hotline Miami et de Mirror’s Edge, Ghostrunner, dans sa version PS4, propose en plus son extension. Et un bon jeu à défaut d’être parfait.

Pour le scénario, on incarne un type crée par l’architecte du coin. Dans un monde Cyberpunk, on va devoir, en évoluant dans le cyberespace et dans le monde physique, allait buter le grand méchant de la tour…

Le jeu se déroule donc dans un univers Cyberpunk et s’avére globalement trés bien foutu esthétiquement et techniquement. Ce qui est un plus indéniablement quand il faut jouer sur sa fluidité. En effet, le jeu propose des séquences de parkour à la Mirror’s edge mais demande aussi une précision dans les combats rappelant donc Hotline Miami. Chaque coup est en effet fatal. Le joueur devra donc die and retryer jusqu’à parvenir à boucler les différentes sections de niveaux. Le tout est entrecoupé de séquences de plate-forme au demeurant plutôt sympa.

En évoluant dans le jeu, vous débloquerez également des capacités diverses et varié, autant pour l’action que la plate-forme, qui vous demanderont encore plus de maitrise. Alors si la prise en main du jeu n’est pas toujours des plus simples sur console (le clavier et la souris semble plus adapté à ce style de jeu, il vous faudra bien environ 8h pour le boucler, et ajoutez en 4 ou 5 pour le DLC. De plus, vous pourrez récupérer des bonus un peu partout pour améliorer votre connaissance du lore du jeu. Globalement, c’est donc une vraie réussite, simplement un peu perdante sur la version console, manquant de précision…

Note : 7 sur 10.

0 commentaires

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez