[Roman] 180 jours

par | Juil 4, 2021 | Livres | 0 commentaires

Ecrit par : Isabelle Sorente

Editeur : Folio

Sortie : 01 Septembre 2013

Nombre de pages : 422

Et voilà un livre dont il est difficile de terminer la lecture. Non parcequ’il est mauvais mais justement parcequ’il est bon. Tellement qu’il rend parfois presque malade…

Martin Enders est prod en université. Et dans le cadre de son travail, il va être amené à se rendre dans un élevage industriel de porc. Il y rencontre Camélia, un porcher qui va lui montrer comment se passe tout ça. Il en sortira changé à jamais…

Dés les premiéres pages, quelques choses se dégage du roman. Dans son style déjà. Tout s’enchaine. Il n’y a pas de dialogues ou, s’il y en a, ils sont intégré au texte. On n’a pas vraiment le temps de souffler et on va suivre Martin, dont la vie personnelle, pourtant bien établi, va être clairement poussée dans ses retranchements quand il aura vu comment fonctionnent ces élevages. La relation qu’il va nouer avec Camélia va lui permettre de voir à quel point cela peut impacter un homme. Qu’il découvre, comme lui, ou qu’il y soit depuis des années comme Camélia. C’est toute l’horreur de la chose qui jaillit et qui va entrainer de questionnements.

Si le roman est dur à lire, c’est parcequ’on ne veut pas savoir. Ce qu’il se passe à l’intérieur, on ne veut pas le connaitre en détail et c’est pourtant ainsi que ça nous sera raconté. Et on le retient autant que la relation qui lie Camelia à Martin, mais aussi aux personnages, aux gens qui gravitent autour. Et par le biais d’une truie, Marina, le livre parvient autant à tirer du drame que du thriller par moment. Et ce en plongeant ses personnages dans une forme d’horreur bien réelle. 180 jours est un roman qui frappe fort et qui fait mal !

Note : 9 sur 10.

0 commentaires

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez