[Parlons peu, parlons box] Boobox – Décembre 2020

par | Déc 22, 2020 | Box | 0 commentaires

Quels sont les derniers livres de l’année ? Découvrons le !

Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort.
Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre…
Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple : m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.
L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.
Aujourd’hui, je suis menacée…
Moi et le destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins…

Des années durant, la meute des Howling Wolves n’a cessé de bouger de ville en ville, avant de trouver enfin un endroit où elle pouvait s’établir et se fondre dans la masse des Humains. Mais la paix que connaît le clan est brutalement menacée. Un assassin de la Guilde de Chasseurs, vieille organisation ennemie vivant en marge des Humains à l’instar des Garous, les a retrouvés. Le clan n’a que deux options : fuir encore ou combattre pour protéger ses membres et son territoire. Mais l’ennemi est réputé impitoyable. . .

Sous le Grand Dôme Central, une révolte gronde. Deux révolutionnaires, opposés au régime du parti, ont une idée audacieuse pour renverser le Coordinateur de Sol-Phasis. Fort de leur succès, ces deux scientifiques ne s’attendaient pourtant pas à modifier irrémédiablement le destin de leur peuple.

Adrien Gilbert a passé plusieurs vies à chercher l’amour qu’il a perdu. Né dans les années 1800 dans un clan légendaire de chasseurs de vampires, il ne voulait rien de plus que s’occuper du vignoble de sa famille dans le sud de la France ou lire un bon livre. Mais son existence paisible se termine brusquement lorsque son frère aîné, François, est assassiné. Lié par son serment de chasseur, Adrien se lance sur un chemin qui changera sa vie pour toujours lorsqu’il acceptera d’exécuter le tueur de son frère, le vampire Charles Duvalier.

Après des mois à courir après l’insaisissable Charles, Adrien passe à contrecœur un accord avec Nicolas Lambert, un vampire de longue date. Adrien escortera Nicolas à Paris pour son mariage avec une femme d’un clan rival, et Nicolas aidera Adrien à retrouver Charles. La force tranquille de Nicolas et son cœur doux convainquent bientôt Adrien qu’il n’a rien à voir avec les vampires qu’il a juré d’anéantir. À l’approche de la date du mariage, une force déterminée à détruire la paix fragile entre les clans vampires menace de déchirer le royaume des vampires et le monde des chasseurs. Pour assurer le passé et l’avenir de ceux qu’il aime, Adrien doit trouver un moyen d’arrêter la guerre imminente entre les chasseurs et les vampires. Mais il lui faudra d’abord laisser partir Nicolas.

Dans un monde où les humains ne sont pas seuls, Aubery, une Dyvéa, est envoyée sur Terre afin de sauver un maximum de personnes. Il est dans sa nature profonde de toujours vouloir aider les autres, mais elle créera un lien particulier avec un petit garçon, Mahlo. Un jour, elle sauvera une jeune femme, Améthyste. Elles vont nouer une relation d’amitié qui évoluera bien malgré elles vers des sentiments plus forts. Cependant, le mystère plane autour d’Améthyste. Quel secret cache-t-elle à Aubery ?

Je suis enfin à la maison après avoir surmonté la maladie et la mort de mon frère. Mais être à la maison est définitivement différent. Ma meilleure amie (la seule personne en vie qui désormais connait mon secret) a un nouveau petit ami qui a un ami, Shane Maxton : bad boy tatoué, dieu du rock et très agréable à regarder. Il est aussi le garçon plus arrogant, et égoïste de New York, le genre de coup d’un soir. Mais cela n’a aucune importance pour moi, car j’ai passé toute mon existence à rechercher l’amour de ma vie, mon ange. Et ça, il n’y a rien que Shane Maxton puisse faire pour le changer.

27ème siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie Lactée. La nouvelle frontière, ce sont désormais les Nuages de Magellan, mais les Compagnies ont fini par renoncer à tout projet de colonisation, préférant les affaires aux rêves d’exploration spatiale. Deux siècles auparavant, l’humanité a pourtant maîtrisé l’énergie sombre, une ressource quasi illimitée, mettant ainsi fin aux guerres pour les énergies fossiles. Ont suivi plusieurs siècles de liberté, d’exploration, d’avancées… Puis, insidieusement, de nouveaux jeux de pouvoir et d’influence se sont mis en place, conduisant à la multiplication des hors-la-loi. Depuis, un mythe court la galaxie : des pirates auraient créé sur Carabe, une planète perdue, une république idéale, hors d’atteinte du pouvoir des Compagnies. Dans l’un des derniers postes frontières avant les Nuages, Dan, une jeune serveuse idéaliste, chante du blues dans un bar pseudo texan tout en rêvant d’aventures stellaires. Elle est fascinée par Mary, une cliente taciturne dont on dit qu’elle serait peut-être une ex-pirate…

Les Pupins forment un peuple vivant sur le premier des douze Nuages composant la Constellation des Pléiades, au cœur de l’invisible.
Dans ce monde, l’espèce humaine a disparu depuis fort longtemps. Chêne-Sage, spécialiste des Sciences Humaines, s’apprête à en donner les raisons à Samuel, Léa, Paul et Lucas, quatre jeunes Pupins en âge d’être initiés.
Ceux-ci vont dès lors devoir aller au-delà de leurs connaissances pour tendre à la « co-naissance ». Mais les révélations de Chêne-Sage bouleversent peu à peu leur regard sur la Vie et font voler leur innocence en éclats. D’étonnantes découvertes sur les actes humains les amèneront à s’interroger quant à leur propre rôle.
L’humain appartient-il véritablement au passé comme le prétend Chêne-Sage ? Dans quel Temps vivent en réalité les Pupins ? Le futur apportera-t-il une renaissance ? Mais peut-être est-ce vers une transformation radicale au présent que chacun s’achemine ?

Dans un pays imaginaire, qui ressemble à s’y méprendre à l’Amérique du Sud, un enfant, Pedro, naît avec un glaïeul sur le pubis. Pendant 3 ans, le Docteur Montoyas va enquêter sur le sujet. Malgré de nombreuses lectures, des correspondances avec les plus éminents médecins du pays et les biologistes les plus renommés, Montoyas n’arrive toujours pas à expliquer scientifiquement comment une fleur avec des racines, identique en tout point à celles qui poussent en terre, prospère sur un milieu aussi peu propice que la chair d’un garçon et, qui plus est, en se passant de lumière. Le temps passe. Plus l’enfant grandit, conscient de sa malformation, plus il se coupe du monde et se promet une destinée exceptionnelle, jusqu’au jour où son génome est décodé et exploité. Et si Pedro n’était pas le seul humain-végétal ? À la limite du roman d’anticipation et de la fable contemporaine, L’Homme-glaïeul est une belle, profonde et originale réflexion sur l’évolution de l’espèce humaine.

0 commentaires

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez